Bien poser son parquet

Alain Schwartz
Alain Schwartz

Fondateur et gérant

Le bois étant un matériau vivant, il est recommandé, pour une meilleure pose de parquet massif, fils croisés ou contre collé, de tenir compte des informations générales ci-jointes

Le taux d’humidité du gros œuvre, dalle béton, enduits, raccords, plâtre, doit être de 0 à-3 %.

Avant la pose du parquet, l’ensemble du chantier doit être, hors d’eaux, hors d’air, propre sans poussières et sans gravats d’aucune sorte.

Le taux d’humidité de l’air ambiant sur l’ensemble du chantier doit être compris entre 45 % et 65 %.

En période d’hiver le chantier devra être chauffé à 20° pendant au moins 8 jours avant la pose du parquet. (se prémunir d’un hygromètre thermomètre avant la visite de votre chantier)
Afin de garder et stabiliser la siccité des bois entre 8 % et 12 % les lames de parquet doivent être stockées et ventilées en « montages en épingles » pendant 2 semaines environ sur le chantier.

Ne pas enlever les films de protection des bois pendant le stockage sur site, sauf contre-ordre.

Une fois le chantier fini ne pas oublier de garder l’hygrométrie ambiante entre 45 et 65 %.

Il est interdit de coller du parquet massif sur un sol chauffant au-dessus de 15×90.

Conformément aux spécifications des D.T.U , il est nécessaire, avant d’entreprendre la pose d’un parquet sur sol chauffant, de procéder, après le séchage naturel du support, à une mise en température de l’installation de chauffage et à son maintien pendant la durée de trois semaines au moins, quelles que soient les saisons. Ce chauffage sera interrompu 48 avant la pose du parquet et ne sera remis en route progressivement qu’une semaine au moins après la pose du parquet.


La flèche maximale acceptable sur une dalle béton est de 2 mm sous une règle de 2 m. Au-delà, risque de claquage, dans ce cas une reprise de la surface est nécessaire.

Nous attirons votre attention sur le fait que certains bois comme le Wengé, le Padouk, le Merbau fonce, alors que le hêtre s’éclaircit.

Ne pas mettre de tapis 6 mois après la pose.

Stockage des bois sur le chantier à l’abri des intempéries et de l’humidité.

Pour éviter tout risque de remonter d’humidité, les dalles béton sur le terre-plein devront être étanchéifiées par un cuvelage approprié et une couche anti-capillarité disposée entre la forme et le corps du dallage ( voir avec le maçon, l’architecte, etc….)

Lambourdes espacées en « entre axe » de 30 à 45 cm suivant les cas, la pose des lambourdes en flottant est conseillée. Le parquet ainsi désolidarisé du support est plus stable et les performances acoustiques sont améliorées, les lambourdes devront être plus rapprochées.

Laisser le parquet massif se stabiliser au moins huit jours après la pose avant l’emménagement.

Utiliser des lambourdes en chêne ou en châtaignier ou en contreplaqué multiplie de dimensions adaptées.

Il est fortement déconseillé les scellements des lambourdes au plâtre.

La pose d’un film imperméable de type polyéthylène, sur du parquet massif ou contrecollé est formellement interdit, mettre une bâche en coton respirant.

Le bois étant un matériau vivant, de légères variations d’épaisseur, de largeur, de coloris étuvés ou pas, peuvent apparaître dans les limites des tolérances habituelles, qui ne peuvent donner lieu à aucune réclamation.

Les finitions doivent être réalisées à une température comprise entre 19 et 22 °C, avec une hygrométrie maximale de 65 %.

Ponçage et vernissage, attendre 2 à 3 jours après la pose pour un parquet massif et contrecollé collé.

Pour les chapes ANHYDRITE ou CHAPE LIQUIDE, taux d’humidité accepté pour la pose de parquet soit flottant et collé est de 0.5 % ; voir les avis techniques du C.S.T.B.

Pour la pose de chapes sèches à base de panneaux CTBH ou CTBX et CTBS , voir les DTU 51.3 et avis technique du CSTB.

La non-occupation de locaux non chauffés et non ventilés pendant plusieurs semaines est susceptible de causer au parquet par dessiccation des désordres importants non-imputables au fournisseur de parquets.

Pour le collage des parquets massif et contrecollé, nous préconisons les produits SIKA ou similaire.

LA MISE EN ŒUVRE D’UN PARQUET DOIT CE FAIRE SUIVANT LES REGLES DE L’ART EN CONFORMITE AVEC LES : DTU 51.1 / 51.2 / 51.11 et les avis techniques du CSTB ou NF.

Le présent document n’est pas contractuel, nous nous réservons le droit d’y apporter toute modification sans préavis, nous vous conseillons de prendre connaissance des DTU applicables à vos chantiers.

Nos derniers articles de blog

Destockage Tilios
Destockage Parquets Massif et Contrecollé

Les grincements des parquets en chêne massifs proviennent de plusieurs facteurs, le manque d’humidité de l’air ambiant sur l’ensemble des habitations, etc… qui doit être compris entre 45 % et 65 %, c’est pourquoi je préconise toujours de mettre des sources d’humidité comme les bac a fleurs avec réservoir ‘’ dans le temps où les gens mettaient des bouilloires sur le feu’’.

Evaluation

Les grincements des parquets en chêne massifs proviennent de plusieurs facteurs, le manque d’humidité de l’air ambiant sur l’ensemble des habitations, etc… qui doit être compris entre 45 % et 65 %, c’est pourquoi je préconise toujours de mettre des sources d’humidité comme les bac a fleurs avec réservoir ‘’ dans le temps où les gens mettaient des bouilloires sur le feu’’.

calendrier

Un nouveau projet ?

Réserver 30 minutes gratuites de conseils techniques avec notre expert parquets